Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

Vous êtes ici :

Accueil > Grands dossiers > Plan d'action pour la main-d'œuvre > Votre région

Plan d'action pour la main-d'œuvre.

Montréal

La région de Montréal compte la plus forte proportion de personnes immigrantes au Québec et, malgré le faible taux de chômage, leur intégration au marché du travail demeure un enjeu. Par ailleurs, la région présente le tiers des postes vacants au Québec.

Les entreprises de la plupart des secteurs éprouvent des difficultés de recrutement, ce qui explique la diversité de professions pour lesquelles la demande de main-d’œuvre est importante. Il s’agit notamment de professions associées au secteur des technologies de l’information et des communications, au secteur de la santé ainsi qu’au secteur de l’enseignement (principalement au secondaire).

Tournée du 23 mai 2019

Rencontre de partenaires et intervenants du marché du travail :

  • Conseil régional des partenaires du marché du travail de Montréal;
  • comités sectoriels de main-d’œuvre;
  • entrepreneurs;
  • représentants municipaux.

Lors de cette rencontre, le ministre a présenté un portrait exhaustif du marché du travail de la région ainsi que le bilan de la Grande corvée en date du 23 mai 2019.

Quelques chiffres :

  • 7 367 entreprises ont été contactées au Québec par le personnel du Ministère;
  • 1 577 entreprises ont été contactées à Montréal;
  • 667 des entreprises contactées dans la région ont pu échanger avec le personnel des services aux entreprises au sujet de leurs besoins de main-d‘œuvre et du soutien pouvant leur être offert.

Soutien dans le développement d’entreprises montréalaises

Une somme de 2,7 millions de dollars a été investie pour soutenir le développement de quatre entreprises montréalaises dans la création de 866 emplois et le maintien de 302 autres :

  • 2 millions de dollars pour un projet de formation contribuant à la création de 425 emplois et au maintien de 105 emplois chez Stradigi IA inc.;
    • une somme de 332 117 $ accordée à Missfresh pour la formation de 189 nouveaux employés et le maintien de 97 emplois;
    • une aide de 265 093 $ à TRJ Télécom pour la formation contribuant à la création de 194 postes et au maintien de 100 emplois;
    • une somme de 173 068 $ allouée à Thinkmax pour former 58 nouveaux employés.
      Consulter les données du marché du travail de la région
Tournée à Montréal le 23 mai 2019

De gauche à droite : M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Richard Campeau, député de Bourget et adjoint parlementaire du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (volet lutte contre les changements climatiques) et M. Didier Toni, directeur régional de Services Québec de l’Île-de-Montréal par intérim.

Annonce du 13 mai 2019

Rencontre des membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Lancement de la Grande corvée 2.0

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a annoncé le début de la deuxième phase de la Grande corvée : la Grande corvée 2.0. Alors que la première phase vise à aller au-devant des entreprises afin qu'elles expriment leurs besoins en matière de main-d'œuvre, la Grande corvée 2.0 vise à s'adresser directement aux travailleurs.

Pour commencer cette démarche, le ministre a lancé un appel important aux travailleurs expérimentés pour qu'ils envisagent un retour en emploi ou une prolongation de leur carrière. Il s'est aussi adressé aux entreprises afin qu'elles recourent à ce bassin de travailleurs pour répondre à leurs besoins.

Soutien pour le maintien et le retour en emploi des travailleurs expérimentés

Des investissements de 892 M$ répartis sur cinq ans seront consacrés à la mise en place de mesures concrètes visant à atténuer les effets de la rareté de la main-d'œuvre sur le marché du travail :

  • bonification du crédit d'impôt pour travailleur d'expérience, dorénavant appelé « crédit d'impôt pour la prolongation de carrière », dans laquelle 533,2 M$ répartis sur cinq ans, soit plus de 104 M$ par année, seront investis.
  • crédit d'impôt offert aux petites et moyennes entreprises afin de réduire les charges québécoises sur la masse salariale se rapportant à leurs employés de 60 ans ou plus (cet allègement fiscal représente des investissements de 338,8 M$ répartis sur cinq ans);
  • investissements supplémentaires prévus de 20 M$ répartis sur cinq ans pour adapter les services publics d'emploi dans le but de maintenir et d'attirer davantage de travailleurs expérimentés sur le marché du travail.

Cette rencontre a notamment permis de faire connaître aux participants le bilan de la Grande corvée en date du 8 mai 2019.

Quelques chiffres :

Depuis le début de la Grande corvée,

  • 6 860 entreprises ont été contactées au Québec par le personnel du Ministère;
  • 1 461 entreprises de la région de Montréal ont été contactées;
  • 602 des entreprises contactées dans cette région ont pu échanger avec le personnel des services aux entreprises au sujet de leurs besoins en matière de main-d'œuvre et du soutien pouvant leur être offert.
Tournée à Montréal le 13 mai 2019

M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie et M. Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, lors de la rencontre du 13 mai à Montréal.

Tournée à Montréal le 13 mai 2019

De gauche à droite : M. Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le ministre Boulet et Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée au Transport et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

Consulter les données du marché du travail de la région

Pied de page.

Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

© Gouvernement du Québec, 2022 Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site.