Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.
Vous êtes ici :

Menu principal.

Version texte de la vidéo de Jean-Philippe Bolduc

Alors, bonjour!

Je m’appelle Jean-Philippe. J’ai 26 ans. Alors, moi j’ai fait des études en physique et en météorologie à l’université et le domaine n’est pas si facile que ça à trouver un emploi. Alors, je me suis tourné vers le bénévolat pour me trouver une expérience de travail concrète dans le domaine. Je me suis inscrit à un stage qui m’a envoyé en région alors j’ai pu combiner deux choses que je voulais faire : tout d’abord me trouver une expérience de travail concrète et deuxièmement, voyager dans la province. Alors, je suis allé au Saguenay, à Saint-Fulgence, dans un centre de réhabilitation des oiseaux de proie et à cet endroit-là, j’étais guide naturaliste et aussi on s’occupait des oiseaux de proies blessés, malades ou orphelins. Alors, on a relâché plusieurs oiseaux durant la saison estivale où j’étais là.

Et je suis allé faire un deuxième stage, encore bénévole, dans la région de Tadoussac. À cet endroit-là, j’ai fait un paquet de projets dont j’ai eu la chance de dépecer un rorqual commun, qui est une baleine, le deuxième plus grand mammifère au monde! Alors, c’était vraiment une expérience incroyable que j’ai pu vivre là-bas, et ça, c’était grâce au bénévolat!

Et ce que ça m’a apporté concrètement tout ça, c’est tout d’abord ce que je recherchais. C’est une expérience de travail concrète. Alors, dans mon CV ça paraît, ça vaut de l’or faire du bénévolat. Et ça m’a apporté aussi un paquet de compétences que j’ai pu développer, que je n’avais pas. Par exemple, en gestion de projets, en communication, aussi en rapport avec les changements climatiques, protection et conservation de la biodiversité, efficacité énergétique, nommez-les, y en a plein. Alors, ça m’a vraiment apporté beaucoup de faire du bénévolat et à la fin de tout ça, ce que ça m’a vraiment apporté, c’est un nouvel emploi, grâce à tout ça que je suis allé cherché, j’ai pu me trouver un bon emploi dans le domaine de l’environnement. Alors, pour conclure, j’aimerais dire que le bénévolat, c’est du donnant-donnant, on fait pas juste donner du temps à un organisme et puis ça nous rapporte rien. C’est sûr que par la suite, ça nous rapporte beaucoup. Et je vous encourage beaucoup à faire du bénévolat, autour de chez vous, dans votre région, et partout dans la province et même dans le monde. Alors, voilà, bonne chance!

Dernière mise à jour : 2016-03-21 Haut de la page

Pied de page.

Portail du gouvernement du Québec. Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site.

© Gouvernement du Québec, 2018 Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site.